top of page
Mijn blauwe draad
IMG_4106-Edit.jpg

Ce que je défends:

Après presque neuf ans de carrière passionnante et exigeante en tant qu'avocate, j'ai ressenti le besoin de me concentrer sur les questions sociales et d'apporter des changements. Fin 2011, je suis devenue conseillère au sein du cabinet du vice-premier ministre de l'époque, Didier Reynders, pour la justice, l'asile et migration et les affaires économiques. Quatre ans plus tard, je suis devenue son chef de cabinet.

 

Entre-temps, j'ai également pris un engagement politique et libéral personnel. Je voulais changer les choses et avoir un impact en pensant au niveau macroéconomique. Je l'ai fait dans ma commune, Woluwe-Saint-Pierre, et au Parlement bruxellois, où j'ai été cheffe de groupe pour le MR.

En 2022, j'ai également rejoint les libéraux flamands et j'ai pris le mandat de secrétaire d'État au Budget et à la Protection des consommateurs au sein du gouvernement fédéral pour l'Open Vld. Ce pas au sein de la famille libérale, d'un parti francophone à un parti néerlandophone, personne ne m'a jamais précédé. Tandis que pour moi, il s'agissait d'une étape très logique et je pense que davantage de personnes devraient faire de même.

 

Le travail doit être récompensé, tout le monde mérite un excellent enseignement et Bruxelles mérite mieux. Malgré tout ce qu’on dit, je continue à croire, sans naïveté, que la politique est un engagement formidable s'il est fait avec sérieux et intégrité.

Ce qui me motive, ce sont les gens. Les gens et leurs histoires, les gens et leurs idées. J'aime écouter les gens et réfléchir à la manière de rendre leur monde, notre monde, meilleur.

Waarvoor ik sta

De l'action:

En tant que secrétaire d'État au Budget, j’ai toujours lutté pour mettre les finances de l'État sur la bonne voie. Non seulement lors des grandes discussions budgétaires, lors de l'élaboration et du contrôle budgétaire, mais tous les jours. Avec chaque dossier qui m’était présenté, je me suis posée la question suivante : est-ce que c'est bon pour notre budget ou non ? 

 

 

Au cours de la dernière législature, le gouvernement fédéral a consenti un effort de 11 milliards d'euros : nous sommes donc sur la bonne voie pour répondre aux normes européennes. Et ce, sans imposer de taxes supplémentaires à la classe moyenne. Sans la famille libérale à la table des négociations, cela aurait été impossible.

DSC08495.JPG
IMG_4902.jpg

Grâce aux libéraux, nous avons également élargi les flexi-jobs, réduit la taxe de crise historique et assoupli les règles relatives au travail de nuit. Nous avons veillé à la continuité de l’électricité en prolongeant l'exploitation des centrales nucléaires de Doel et de Tihange, réduit la TVA sur le gaz et l'électricité de 21 % à 6 % et augmenté les pensions minimales. Et pour couronner le tout, nous avons créé 300 000 emplois.

 

 

En tant que secrétaire d'État à la Protection des consommateurs, j'ai veillé à ce que les comptes d'épargne deviennent plus transparents et à ce que l'installation de distributeurs automatiques de billets dans chaque commune soit clairement définie. En outre, le fil conducteur de ma politique en faveur des consommateurs a toujours été la prise de conscience. Les consommateurs conscients font de meilleurs choix et sont plus forts en cas de problème lors de leur achat. Ma devise est donc BE.COCO : Wees een Bewuste Consument, Soyez un COnsommateur COnscient, BE a COnscious COnsumer !

Outre mes compétences, j'ai également gardé contact avec le terrain, avec nos citoyens et nos entreprises. Je les ai écoutés et je me suis adressée à eux sur différents sujets. J'ai par exemple abordé à plusieurs reprises le phénomène du populisme qui ne cesse de prendre de l'ampleur dans notre société. Qu'est-ce que c'est, comment le reconnaître, quand devient-il dangereux et comment s'en prémunir ? J'ai également parlé devant de nombreux réseaux de femmes extraordinaires de mes expériences en tant que femme dans le monde professionnel et politique. Je suis en effet convaincue que la présence de femmes dans ces deux mondes peut apporter un énorme enrichissement. Les hommes et les femmes pensent et agissent différemment. Pas mieux ou moins bien, mais différemment. Et ces différentes manières d'aborder les choses peut donner un véritable coup de fouet aux organisations.

20240309_groeicongres-8.jpg
Mijn Visie

Une vision

Nous avons plus que jamais besoin d'une famille libérale forte.

About
  • Augmenter le taux d'emploi et arrêter la culture d‘assistanat. 

    • Pour assainir à nouveau le budget et les finances de notre pays, il faut que davantage de personnes travaillent. Chaque personne ne dépendant plus d'un revenu de remplacement rapportera à l'État 28 000 euros par an.

  • Donner un plus grand salaire net à ceux qui travaillent.

    • Afin de mettre davantage de personnes au travail, il faut agrandir la différence entre le fait de travailler ou non. Au moins 500 euros net

  • Accorder une priorité à la sécurité et à la justice, y compris dans les quartiers difficiles

    • Bruxelles doit redevenir une ville sûre et propre. Où nos enfants peuvent grandir dans un environnement sain.

  • Une politique de mobilité équilibrée, et pas seulement une politique anti-voiture

    • Notre mobilité doit être améliorée, plus durable et plus efficace. Un mélange sain entre le bus, le vélo, la voiture, le métro et le tram.

  • Que nos entrepreneurs et nos indépendants soient mieux soutenus

    • Un environnement favorable aux entreprises pour nos travailleurs indépendants. Nous devons supprimer la bureaucratie et réduire la charge fiscale.

  • Investir dans la transition climatique

    • Investir dans l'innovation. Nous devons considérer le défi du changement climatique comme une opportunité. Par exemple, en termes de rénovation, les besoins de la RBC sont immenses. La RBC compte un nombre relativement important de maisons anciennes qui ne sont pas éco-énergétiques. 70 % des maisons d’avant ‘45. Peu de maisons récentes. La vague de rénovation nécessaire créera des emplois supplémentaires dans la Région, à condition que l’on investisse dans le développement des compétences techniques dont le secteur a besoin.

  • Assainir notre budget et gérer l'Etat de façon efficace, sans augmenter les impôts

    • Afin de maintenir la santé financière de notre pays, il faut réduire le déficit budgétaire et investir dans les réformes nécessaires sur le plan des pensions, des soins de santé et de la fiscalité. La charge fiscale est déjà l'une des plus élevées d'Europe, il faut donc chercher à réduire les dépenses plutôt qu'à obtenir de nouvelles recettes sous la forme d'une augmentation des impôts.

  • Nous ne voulons pas de longues négociations communautaires, mais, au contrairmarrer rapidement des réformes urgentes.

OpenVldBrusselAlles-24 2.jpg

La Liste

Le 9 juin c’est le moment de voter.

Vous me trouverez en 4ème position sur la liste libérale commune de la Chambre à Bruxelles.

Une liste commune de l'Open Vld et du MR, de libéraux néerlandophones et francophones, c'est une première ! Et nous l'avons présentée le mercredi 6/03/2024 sur la Grand Place de Bruxelles, en présence des présidents des deux partis : Georges-Louis Bouches et Tom Ongena et en présence du Premier Ministre Alexander De Croo.

Nous avons besoin, plus que jamais, de notre famille libérale unie.

Pour encourager l'esprit d'entreprise.

Pour soutenir nos jeunes. 

Pour renforcer nos principes fondamentaux.

Lijst

Comment me soutenir?

Vous voulez me soutenir à l’approche du 9 juin ?

Suivez-moi et partagez mes publications sur Facebook, Instagram, LinkedIn et Twitter.

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram

Souhaitez-vous une affiche ou une pancarte ?

C'est possible!

Faites-le moi savoir via Campaign@alexia2024.be ou

Via le formulaire de contact ci-dessous :

Thanks for submitting!

bottom of page